hygiène intime

L’importance de la toilette intime pour votre hygiène

La toilette intime fait partie d’une bonne hygiène de vie. La zone vulvaire est une zone fragile où microbes et germes aiment se nicher et proliférer pour provoquer des infections vaginales (mycose, vaginose etc). Il faut dont y apporter une attention particulière. On ne se nettoie pas cette partie du corps n’importe comment. Privilégiez les douches aux bains. Surtout évitez les douches vaginales pour ne pas détruire la flore vaginale et favorisent le développement des mycoses. Sont à proscrire également, gant de toilette et déodorant intime. Côté vêtements, évitez que ce soit trop serré et préférez des sous-vêtements en coton. Et pas de secret, pendant les règles, changez régulièrement tampons et serviettes pour une hygiène intime parfaite. Pourquoi ne pas passer à un mode de protection plus écologique et plus confortable comme la coupe menstruelle ? Pour ce qui en est de la toilette intime après des rapports sexuels, c’est à vous de voir. Vous n’êtes pas obligé de courir à la salle de bain juste après. Il est juste conseillé d’aller uriner pour éviter les infections urinaires, dues aux germes qui pourraient remonter vers l’urêtre. Le reste peut attendre quelques heures voire le lendemain matin.

Les autres causes d’infections et d’irritations.

Il n’y a pas que les produits qui peuvent être la cause d’irritations ou d’infections. Un maillot de bain humide que vous gardez trop longtemps sur vous et c’est porte ouverte aux mycoses. Quand vous faites du sport, vous transpirez et là aussi cela peut favoriser l’apparition de mycoses. Douchez-vous et mettez des sous-vêtements propres. Si vous n’avez pas la possibilité de prendre une douche sur place, sachez qu’il existe des lingettes intimes. Pratiques, elles sont cependant à utiliser avec parcimonie. L’épilation du maillot peut provoquer des irritations très désagréables. Dans ce cas, des solutions cosmétiques bio existent comme par exemple le baume actif bio propolis de chez Propolia, à mettre durant les 3 jours suivant l’épilation sur le pubis (ne pas en mettre sur la vulve). Enfin, une dernière mise en garde s’impose concernant les piercings qui peuvent provoquer des irritations voire des infections pouvant être graves. Il en résulte que pour l’ensemble de ces points, un soin du corps adapté est plus que conseillé.

Le bio peut-il être une alternative pour la toilette intime ?

Les produits bio ne devraient pas être une alternative mais un réflexe pour cette partie du corps. Le PH de la flore vaginale doit être neutre pour ainsi respecter l’équilibre naturel des muqueuses. Privilégiez donc des produits cosmétiques bio avec peu d’huiles essentielles et enrichis en laits végétaux. Quant au PH du produit, il devrait se situer entre 4,5 et 9 (7 à 9 en cas de mycose). De plus, les produits bio peuvent être utilisés tous les jours. Vous aurez également beaucoup plus de chance d’éviter les irritations qu’un produit classique peut causer. Mesdames, il est grand temps de passer au gel intime bio !
Chez Tishop, nous vous proposons des marques comme Propolia ou Born To Bio qui sont certifiées Ecocert et vous donnent ainsi la garantie de produits de qualité. Nous avons choisi des produits de toilette dont les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique et sont d’origine naturelle. Ils sont adaptés à tous types de peau.